Défendre les droits des femmes

Les mouvements #MeToo, #BalanceTonPorc et ceux qui ont suivi comme #BalanceTonFolklore, #BalanceTonSport, #MeTooInceste, #MeTooGay ou #PayeTonPinard ont donné une visibilité inédite aux mouvements de lutte contre les violences de genre. Ils ont révélé l’ampleur des violences que les femmes subissent à la maison, au travail, dans le milieu du sport, dans la rue, dans les transports en commun ou encore en guindaille. 

Les écarts persistants de revenus et de patrimoine entre les femmes et les hommes, le plafond de verre et le plancher collant auquel les femmes continuent d’être confrontées, les nombreux cas de féminicide ne sont que quelques illustrations de l’urgence de disposer d’une politique intégrée pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Bien évidemment, les politiques visant l’égalité femmes-hommes ne datent pas d’hier. Les associations féministes se mobilisent depuis des décennies pour conquérir de nouveaux droits. Cette société civile est en constante évolution, renouvelant ses modes d’action pour répondre à de nouveaux besoins, depuis les marches exploratoires apparues dans les années 80 jusqu’aux “colleuses” des années 2020. On a assisté en parallèle à une professionnalisation croissante des mouvements féministes, produisant de nombreux rapports, études et enquêtes à disposition du politique, et à l’apparition des questions de genre en tant qu’objets d’études académiques à part entière. Il est essentiel de soutenir ce travail précieux.

Durant mon mandat, je veux faire la différence en déployant une politique volontariste qui s’attaquera aux déséquilibres structurels et historiques en me basant sur la CEDAW, la Convention d’Istanbul et le rapport du GREVIO. 

Question à la Ministre Muylle sur la vengeance pornographique

Question à la Ministre Muylle sur la vengeance pornographique

Madame la Ministre, Comme vous le savez, la vengeance pornographique consiste à diffuser des images sexuellement explicites d’une personne sans son autorisation. La diffusion a souvent des intentions malveillantes, dans le but de blesser ou de punir la victime, ou...

Question à la Ministre De Block sur la contraception masculine

Question à la Ministre De Block sur la contraception masculine

Madame la Ministre, En 2002, la Belgique était sur le point de mettre sur le marché la pilule contraceptive masculine. Après 5 ans de financement et de recherche au sein du centre de la Reproduction humaine de la VUB, les entreprises pharmaceutiques Organon et...

Share This