Lettre à l’Echevine Christine Defraigne (Liège) : La lutte contre le coronavirus ne doit pas affaiblir l’aide aux victimes de violence conjugale et intrafamiliales

Lettre à l’Echevine Christine Defraigne (Liège) : La lutte contre le coronavirus ne doit pas affaiblir l’aide aux victimes de violence conjugale et intrafamiliales

Madame l’Échevine, La période de confinement a débuté depuis deux semaines déjà. Une chose est certaine : nous ne sommes pas égales et égaux face à celui-ci. Des familles, des couples, se retrouvent enfermés alors que des tensions ou des faits de violences conjugales...

Share This