Monsieur le ministre,

Le défi climatique nous impose de réduire drastiquement nos émissions de C02, notamment en matière de transport. Une des sources d’émissions de CO2 qui est malheureusement en croissance, c’est le transport par avion, avec notamment le développement du low-cost en Europe, un modèle socialement et écologiquement néfaste.

Pour contrer ce développement, il convient de développer des alternatives, le train étant une de celles-ci. Moins énergivore que le train à grande vitesse, le train de nuit constitue une alternative particulièrement élégante et constitue à nos yeux une solution d’avenir.

Depuis 2016, la société de chemins de fer autrichienne ÖBB fait la démonstration assez fulgurante du possible succès de trains de nuit : haut taux de remplissage, nouvelles lignes ouvertes, nouvelles voitures commandées,… Elle vient d’ailleurs d’annoncer l’ouverture d’une nouvelle ligne Vienne-Bruxelles dès début 2020. Ceci constitue la première étape du retour du train de nuit en Belgique.

Monsieur le Ministre

  • Avez-vous eu des contacts avec la société ÖBB concernant cette nouvelle ligne ?
  • Avez-vous pu prendre connaissances de la fréquence, des tarifs, et de l’itinéraire précis ?
  • Ce train se limitera-t-il a un arrêt à Bruxelles ? Un arrêt à Liège, situé sur l’itinéraire, est-il envisagé ? Pourriez-vous, monsieur le Ministre, envisager de porter cette dernière demande auprès d’ÖBB ?

Je vous remercie, monsieur le Ministre, pour vos réponses à mes questions

François Bellot, ministre:

La SNCB suit les développements sur le marché mais n’a pas l’intention de faire circuler elle-même des trains de nuit.

Cependant, elle répond toujours aux demandes de partenariat international et en étudie l’éventualité s’il en ressort un intérêt commercial.

Pour parcourir en train des distances plus longues que celles du territoire belge, on a l’option « train rapide » – Thalys, TGV, ICE – et Bruxelles y est un nœud majeur. L’autre option sur les lignes conventionnelles est celle des trains de nuit. La SNCB étudie la mise en place de la ligne directe Bruxelles-Vienne en trains de nuit en collaboration avec ÖBB.

À partir de janvier, il y aura deux trains par semaine entre Vienne et Bruxelles avec un arrêt à Liège. Dans le cadre d’un marché de transport international de voyageurs libéralisé, ce projet relève des activités commerciales de la SNCB hors missions de service public. Dans ce contexte, elle est réticente de la diffusion au grand public de données sensibles. Elle a expliqué en détail sa position quant à l’organisation de trains de nuit. Je vous renvoie à la question n° 3635 du 22 mai 2019.

La procédure de demande de capacité sur le réseau est prévue par le Code ferroviaire. Les dates butoir pratiquées par Infrabel sont conformes aux règles de la RNE. Il est à tout moment possible de faire une demande de capacité.

À partir de janvier, il y aura deux trains par semaine entre Vienne et Bruxelles avec un arrêt à Liège

Les demandes de capacité introduites avant le deuxième lundi du mois d’avril sont traitées en priorité la même année et reprises dans la planification annuelle de l’année suivante. Les demandes faites après le deuxième lundi d’avril sont traitées ensuite. On n’attribue alors plus aucune capacité en dehors de la capacité résiduelle pour cette année-là.

(En français) Je n’ai reçu aucune demande de subside pour un train de nuit international. Si cela devait se faire, le gouvernement en décidera dans le respect des règlements européens. L’homologation des véhicules revient au ministre Ducarme.

Conformément aux règlements européens, le prochain quatrième paquet ferroviaire simplifiera les procédures nationales d’homologation du matériel roulant qui traverse les frontières.

(En néerlandais) Jusqu’à présent, Infrabel n’a pas encore reçu de demande de mise en service de trains de nuit de la part d’autres candidats que la SNCB. Il est déjà arrivé qu’un opérateur privé se montre intéressé sans que cela ait toutefois débouché sur une demande concrète.

La SNCB ne dispose plus de voitures susceptibles de servir de train de nuit. À cet égard, je renvoie également à la réponse à la question écrite de M. Jef Van den Bergh du 1 er mars 2019.

(En français) Le renouveau des trains de nuit, soutenu par la prise de conscience climatique, est récent. Son ampleur reste à déterminer. Le monde ferroviaire belge y est attentif. Infrabel soutient le développement de l’offre et examine chaque demande avec neutralité.

Le trajet Vienne-Bruxelles (1 300 km) s’effectuera en douze heures. Le tarif n’est pas encore connu.

Ma réplique

Monsieur le Ministre, je vous remercie. C’est une excellente nouvelle pour la gare de Liège; c’est du win-win. D’une part, les Liégeois vont avoir accès à cette offre ferroviaire et, d’autre part, au niveau du remplissage de ce train, tout un marché autour de Liège peut être capté.

Pour la réduction de nos émissions et le succès de ce projet, il est essentiel qu’il soit finalisé. Les Liégeois vont être ravis d’apprendre la nouvelle.

Plus globalement, la SNCB va devoir se positionner sur le développement des trains de nuit. C’est un secteur à côté duquel il ne faut pas passer. Des projets vont évidemment se développer au niveau européen. Ma collègue a déposé une motion à ce sujet.

Ce sont des occasions importantes qu’il convient de saisir. Il ne faut pas rater le train, sans mauvais jeu de mots!

Question au Ministre Bellot sur le train de nuit Malmö-Bruxelles

Monsieur le Ministre, Le 17 juin dernier, en réponse à une de mes questions, vous m'informiez que vous aviez chargé votre administration de participer au groupe de travail interdépartemental concernant la mise sur la rail d'un train de nuit Malmö-Bruxelles et que le...

Question au Ministre Bellot sur la situation financière de la SNCB

Monsieur le Ministre, La SNCB a publié ses résultats semestriels. Ces chiffres n’ont surpris personne. Nous savions que les entrées financières avaient baissé, vu la diminution de fréquentation, alors que les dépenses, elles, allaient se maintenir étant donné que la...

Question au Ministre Bellot sur les parkings vélos SNCB

Monsieur le Ministre, Avec le déconfinement, la pratique du vélo est en plein essor. Une étude réalisée par Pro Vélo publiée la semaine dernière montre qu’un des freins à la pratique du vélo est la difficulté à stationner son vélo en sécurité, d’autant plus un vélo...

Proposition de résolution en vue d’augmenter la popularité du vélo

Pendant le confinement, de nombreux déplacements ont dû être stoppés. La majorité des personnes et véhicules étaient à l’arrêt. Pourtant, à contre courant, la pratique du vélo a augmenté pendant cette période et le phénomène se poursuit depuis. Quelques chiffres : En...

Question au Ministre Bellot sur le paiement par carte dans les gares

Monsieur le Ministre, D’après mes informations, depuis la crise du coronavirus dans certaines gares il n’est plus possible d’acheter en cash ses billets. On m’a informé que c’était par exemple le cas à Gembloux. Ceci est particulièrement problématique pour les...

Question au Ministre Bellot sur le plan de transport 2020-2023

Monsieur Bellot, La SNCB a présenté le contenu de son plan de transport 2020-2023 aux députés la semaine dernière. Les orientations générale en faveur de plus d’amplitude et de fréquence vont dans le bon sens et touche de façon équilibrée les régions du pays....

Question au Ministre Bellot sur les modalités du rail pass gratuit

Monsieur le Ministre, Le Groupe Ecolo-Groen se réjouit de l’avancée concrète de ce projet qui contribuera à rendre confiance dans les transports en commun. En cette période de déconfinement, il est primordial de mettre sur la table une proposition qui permette de...

Question au Ministre Bellot sur les contrôles des titres de transport

Monsieur le Ministre, On me rapporte que des voyageurs ont été contrôlés de manière discriminante en gare de Libramont. Au moment de monter dans le bus en remplacement du train du fait de la rupture de charge en gare de Libramont, les titres de transport ont été...

Question au Ministre Bellot sur le train de nuit entre Malmö et Bruxelles

Monsieur le Ministre, Après la mise sur les rails d’un train de nuit Bruxelles-Vienne il y a 4 mois à l’initiative de l’Autriche, c’est au tour du Gouvernement suédois d’annoncer qu’il s’intéresse à la connexion entre Malmö, Cologne et Bruxelles par train de nuit. Une...

Share This