Le groupe Ecolo-Groen a régulièrement interrogé votre gouvernement au sujet des dysfonctionnements profonds de la DG Personnes handicapées : engorgement des appels téléphoniques qui entrave l’accessibilité du service (1.000 réponses sur les 15.000 appels par jour selon le fonctionnaire du SPF Didier Coeurnelle), retards dans le traitement des dossiers, problèmes d’accessibilité physique du SPF Sécurité sociale, etc.

Ils constituent une entrave aux droits des personnes handicapées à bénéficier d’une assistance efficace. L’urgence des mesures à entreprendre est d’autant plus forte qu’elles concernent les personnes les plus vulnérables de notre société.

  • En tant que nouveau ministre responsable des personnes handicapées, quel diagnostic posez-vous sur cette situation et quelles sont vos priorités à court et moyen termes pour permettre à la direction générale Personnes handicapées du SPF Sécurité sociale d’assurer à nouveau ses missions dans les plus brefs délais ?
  •  Novembre dernier, l’ex-secrétaire d’Etat Zuhal Démir s’engageait dans sa note de politique générale à recruter 28 équivalents temps plein au 1 janvier 2019.
    • Cet engagement a-t-il été respecté ? Où en est la procédure de recrutement ?
    • Sachant que le problème est plus important du côté francophone (33,4% de taux de réponse côté francophones contre 83,2% côté néerlandophone), une attention particulière va-t-elle être apportée pour résoudre le problème prioritairement du côté francophone ?
    • Pourriez-vous préciser à quelles missions va être affecté le personnel supplémentaire ?(Traitement des dossiers ? Réception téléphonique ? Autre ?)
    • Cet effort suffira-t-il à régler les problèmes d’accessibilité et à rattraper le retard dans le traitement des dossiers ? Si oui dans quels délais ? Si non quelles actions complémentaires comptez-vous mettre en place ? Ramener le personnel à 100% de l’effectif initial (avant les économies linéaires) fait partie de vos objectifs ?
  • Enfin, la non disponibilité des statistiques est un problème pour l’évaluation de la rencontre des droits des personnes handicapées.
    • Pourquoi ces chiffres ne sont-ils plus accessibles ? Qui a pris cette décision ? Comptez-vous faire en sorte qu’ils le soient à nouveau ?
    • En attendant, pourriez-vous nous donner les statistiques concernant :
      1. les appelles laissés sans réponses ;
      2. le temps de traitement moyen des dossier selon la zone géographique ;
      3. le nombre de visites physiques et de personnes refoulées par jour.

Merci, Monsieur le Ministre, pour vos réponses à mes questions.

Share This