Madame la Ministre,

Que ce soit dans l’Union européenne ou en Belgique, les voyants en matière d’atteinte des objectifs climatiques ne sont pas au vert !

Un rapport publié le 22 juin par l’office européen de statistiques, Eurostat, montre qu’au cours des cinq dernières années les progrès accomplis par l’Union en vue de la réalisation des ODD horizon 2030 sont réels, mais inégaux, tant dans leur ampleur que dans leur trajectoire.

Le bilan est notamment insuffisant pour l’objectif “égalité des sexes” et “l’action climatique”.

Concernant l’action climatique, l’Union n’en a pas fait assez pour lutter contre le changement climatique lors des cinq dernières années d’après Eurostat. De 2013 à 2018 les émissions européennes n’ont baissé que de 2,7 %. À ce rythme, l’UE n’atteindra pas l’actuel objectif de 40 % de réduction des émissions à l’horizon 2030.

En Belgique, le 18 juin dernier, les jeunes militants pour le climat ont accordé un 4 sur 10 à la Belgique pour sa politique en matière environnementale. Ils s’appuyaient sur la note du “Climate change performance index”, de 4,5/10, encore rabotée : la Belgique est en effet l’un des neuf pays membres de l’Union européenne, et le seul parmi les fondateurs, à ne pas avoir signé l’appel des ministres de l’Environnement pour maintenir les ambitions climatiques malgré la crise.

Madame la Ministre,

Comment expliquez-vous un tel retard de notre pays ?

Que comptez-vous faire pour placer notre pays dans une trajectoire ambitieuse en matière climatique ?

Pourriez-vous défendre une position ambitieuse sur le plan Européen afin que l’Europe s’engage à réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55% et même 65%, contre 40% actuellement ?

Je vous remercie, Madame la Ministre, pour vos réponses à mes questions.

Share This